Porte savon

C’est en Mésopotamie, 2800 ans avant J.C., sur une tablette sumérienne, dans la région de Babylone, que l’on trouve les premières indications manuscrites de fabrication du savon. Les Sumériens évoquent plus précisément une sorte de pâte à savon, composée d’eau, d’alcali et d’huile de cassia. Ce n’est pas vraiment un savon réservé à l’hygiène. Il est utilisé pour nettoyer et traiter les laines et cotons.
on trouve aussi des traces écrites en Egypte, 1550 ans avant J.C., sur le papyrus Ebers. Ce papyrus est une somme de prescriptions médicales dans lesquelles l’hygiène tient une place centrale. Il y est précisé que les Egyptiens se lavent avec une forme de savon composé de gras animal et d’huiles végétales mélangés au trona, un minerai proche de la soude.

Source ici

9 résultats affichés

9 résultats affichés