Porte photos

Le premier procédé photographique ou héliographie a été inventé par Nicéphore Niépce vers 1824. Les images étaient obtenues avec du bitume de Judée étendu sur une plaque d’argent, après un temps de pose de plusieurs jours.

En 1829, Niépce associa à ses recherches, Louis Jacques Mandé Daguerre. En 1832, ils mirent au point, à partir du résidu de la distillation de l’essence de lavande, un second procédé produisant des images en une journée de temps de pose. Niépce mort en 1833, Daguerre continua seul les travaux et inventa, en 1838, le daguerréotype, premier procédé comportant une étape de développement.

En 1841 l’anglais William Henry Fox Talbot invente le calotype, premier procédé négatif/positif qui permettait la multiplication d’une même image grâce à l’obtention d’un négatif intermédiaire sur un papier au chlorure d’argent rendu translucide avec de la cire.

Le premier procédé couleur monoplaque praticable par les amateurs naquit en 1906.

Dire qu’auourd’hui on peu avoir nos photos en un clique en quelques secondes…

Source ici

Voici le seul résultat

Voici le seul résultat